Le cop porn de Williamsburg

Suite de la soirée à Williamsburg… Les poulets-bites

Williamsburg Dickchicken

Il y avait une annonce pour un vernissage dans le journal, précisant « boissons et snacks gratuits ». Clément et moi, on a toujours faim et soif, donc on y est allés. Ben on a bien rigolé.

Toute l’expo tournait autour du seul concept de « Dickchicken » : des poulets avec une bite à la place de la tête, donc.

Il y en avait peints dans la montée d’escalier, imprimés sur des cartons, sur des dessins, des peintures, des affiches (300 dollars la peinture).

Distribution de pop corn dans des sacs en papier imprimés « cop porn » (« Pornographie de flic »)

Dickchicken party

Au milieu du DJ blasé et des branchouilles, une vraie poule qui picorait du maïs grillé.

Deux trois vodka-pêche-menthe plus tard, on est repartis manger des bagels au cheddar cheese cream.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s