Crapahutage, part 56

Map freak

Des rues où l’on entend le vent passer à travers les fenêtres cassées des usines désaffectées.
Un magasin de surf, peint de toutes les couleurs, au milieu de la zone industrielle.

Ce bar fantastique, dans un ancien hangar, où on a bu un hot cider au whiskey pour se réchauffer, en écoutant « Lust for Life » de Iggy Pop.

Restés sans voix le long du fleuve, vu les grattes-ciels de Manhattan dans l’horizon gris, avec les oies et cet homme qui pêchait avec un petit garçon au manteau rouge.

Loosey-goosey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s