The Dark Side of The Moon

He's like a rainbow

Williamsburg, dans Brooklyn, fait penser à Prenzlauerberg, à Berlin Est.
Même bars,  même faune, le genre cheveux dans les yeux, vernis écaillé et dégaine savamment négligée.

Rues de bars à brunchs avec des bougies qui sentent bons.
Entre les bars, des bouches peintes en rouges et des bottes vintages, des peintures, des mégots, des magasins de fripes super cool où une veste te coûte un bras. Des librairies cosy et des magasins de vinyles.

On y a crapahuté toute la journée sous le crachin, Clément satisfaisant son amour des pâtisseries américaines, moi mes envies démesurées de fringues.

Après des hamburgers recouverts d’une crème rose, une minuscule galerie d’art avec l’arc en ciel des Pink Floyd peint sur les murs noirs, et un phonogaphe géant.

The Dark Side of the Moon

20091024_FallbreakNYC003

Publicités

Une réponse à “The Dark Side of The Moon

  1. Très belles photos, faussement simples.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s