Introduction à la civilisation française – Les élevages de grenouilles

(tout à l’heure, pause clope sous le drapeau américain)

Victory, il n’y a rien qui te manque, de France?

moi : – ben… (regard gêné)… mes grenouilles.

WHAT? Is that true? Vous mangez vraiment des grenouilles?

– Evidemment! Vous pensiez que c’était une légende, ou quoi? Vous savez, les clichés sont souvent vrais : le camembert, les bérets, les t-shirts rayés et les cigarettes, la Tour Eiffel, this is for real. Elever des grenouilles, c’est quelque chose de très populaire, dans mon pays.

[regards perplexes voire dubitatifs –  « She’s kidding/This is an hoax » (canular)]

– Vous ne me croyez pas? La viande est extrêmement chère en France, à cause des syndicats agricoles qui maintiennent les revenus des paysans à des niveaux ahurissants. Il reste beaucoup de communistes, dans mon pays.

– C’est vrai, votre économie est très contrôlée par l’Etat…

– Exactement. Par exemple, imaginez vous qu’à Paris, un hamburger coûte le quadruple de son prix américain, sans même prendre en compte le taux de change. C’est à cause du bifteck. La viande de boeuf y est très chère, à peu près comme le caviar, ici.

– Wouah.

– Tenez, un autre exemple : en France, MacDonald, c’est quasiment un restaurant haut-de-gamme. Je suis de la classe moyenne, et avec ma famille, nous y allons une fois par an, à Noël. Et si j’ai de la chance, pour mon anniversaire. Pour les grandes occasions, nous achetons parfois un peu de blanc de poulet. Alors vous imaginez comme je suis heureuse de vivre ici!

Le reste du temps, nous mangeons les grenouilles que nous élevons.

– Ok… c’est marrant qu’on en ait jamais entendu parler. Mais tu ne vivais pas en appartement, à Paris?

– Si, mais justement, c’est ça qui est génial, avec les grenouilles. On peut les élever partout. Elles sont très résistantes, ne tombent jamais malade, ont besoin de très peu pour vivre. Et puis c’est tellement bon!

( répriment leurs expressions dégoûtées)

– Dans n’importe quel supermarché français, on trouve des kits d’élevage de grenouilles. Pour environ 5 dollars, vous pouvez avoir une sorte de mini-piscine réfrigérée avec des plantes et des nénuphars nains, et un petit sac de tétards vivants.

Really?

– C’est une tradition qui remonte à la première guerre mondiale. Les gens mouraient de faim, particulièrement dans les villes. Ils ont fouillé les égoûts, mangé les rats, les chiens, les chats, les pigeons ; puis quelques uns ont eu l’idée d’essayer les grenouilles. Pour s’épargner de longs et coûteux trajets à la campagne, certains ont commencé à les élever dans les cours des immeubles, ou dans leurs cuisines. La famille de mes grands-parents le faisait depuis longtemps déjà, à la campagne.

– …

– Franchement, vous devriez essayer. Les grenouilles sont une source de protéines abondante, économique et très peu calorique. C’est pour ça que les françaises sont si minces.

Vous avez quand même entendu parler des escargots ? Mais ça, c’est plus dans le sud de la France…

[to be continued]

_____

Publicités

7 réponses à “Introduction à la civilisation française – Les élevages de grenouilles

  1. Ahahah excellent :)
    Ça me rappelle une discussion avec un gamin américain de 10 ans qui n’en revenait pas qu’on avait des frigos et des fours micro-ondes en France…

  2. un classique!
    tu devrais continuer la série « intro à la civilisation française »

  3. C’est la guerre chez nous entre ceux qui préfèrent les brunes et ceux qui préfèrent les vertes. Ma grand mère met tout le monde d’accord avec son élevage mixte, au dernier étage, dans un grand bac à linge: ses satanés batraciens font de petits têtards verdâtres… « Des bâtards », dixit grand mère.

  4. Moi je suis allergique alors mes parents m’ont renié … depuis je déteste les grenouilles et tout ce qui s’y rapporte alors les gens ne me parlent plus, ils n’osent pas m’inviter chez eux de peur que je piétine leur élevage. Je suis vraiment considérée comme une paria en France à cause de ces monstres verts, les gens me lancent des chips dans la rue… Vivement les Etats-Unis ! et oui Victoire en réalité ce n’est pas pour te voir que je viens mais pour échapper à la dictature des batraciens… D’ailleurs il paraîtrait que Sarkozy serait en réalité lui même une grenouille qui voudrait étendre sur tout le pays la domination de ses congénères poisseux… (d’où la petite taille et les croassements intempestifs).

    Miss you my love

  5. ça veut dire que je vais me faire manger tout cru si je me balade dans Paris?

  6. Mais mdr, sérieux ces américains ils nous prennent vraiment pour des culs terreux.
    Comment peut-on avoir un tel égo et un tel complexe de supériorité, bref j’adore ton récit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s