Pourquoi Roxanne Turpen est magique

Quelque part entre le lutin et le soleil, il y a Roxanne Turpen.

Voilà, c’est elle.

Roxanne est belle. Incroyablement vivante. Et surtout, elle a un talent fou.

Roxanne est photographe. Un peu peintre aussi, elle aime les chèvres et les gens et les enfants. Tout juste 23 ans, déjà quarante vies.

Voilà, regarde, c’est ça qu’elle fait, entre autres.

Alors toi qui n’en peut plus de la pluie de novembre et de l’odeur du métro, vas-y, cours, remplis toi les yeux des lumières et des rêves de Roxanne, ça émerveille.

C’est là : http://www.roxanneturpen.com/index.html

Dans la série de photos « Orange Road », c’est ma coloc Jen qui pose.

Roxanne promène son aura géante et rouge dans des champs de blés un après-midi à la fin du printemps. Elle garde des traces de bisous sur les joues.

Roxanne conduit comme si elle t’emmenait au bout du monde. Elle met un disque génial très fort – elle chante et puis elle raconte une histoire, elle rigole, et ça y est, on est arrivés à l’autre bout de la terre. Sa grande soeur aussi est photographe, elle fait de très belles photos de mariage – c’est à dire naturelles: http://www.tracyturpen.com/

Roxanne a de la vie plein des mains, qu’elle répand en étincelles magiques un peu partout sans trop s’en rendre compte. Un mardi matin, juste avant de prendre l’avion pour la République Dominicaine, Roxanne dansait comme un démon dans ma cuisine, et moi avec elle.

Comment je la connais? Comme tout le monde, elle a atterri dans ma vie et puis elle est repartie, en laissant des traces de poudre de fée clochette. Roxanne habitait dans la maison verte de Bim Street l’année dernière, elle vivait dans la chambre que j’occupe. C’est la meilleure amie de Jen. Parfois elle s’arrête à la maison, pour faire une pause entre Washington et Asheville.

Rien que l’année dernière, elle est allée à Hawaï, en Alaska, en Argentine, au Chili, en Bolivie et en Australie.

Le genre de personnes à qui on veut tout donner. Confiance instantanée.
C’est pour cela que ses photos sont si bonnes. Regardez ses portraits… C’est pas une histoire de technique, c’est pas chimique, c’est une histoire d’humanité. C’est peut-être ça, le secret des grands photographes. A n’en pas douter, elle en est une.


credit for all the pictures: Roxanne Turpen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s