Archives de Tag: magie

Lundi sous la pluie, part 2 – Ecouter Edith Piaf en jouant au flipper

the cave… après m’avoir emmenée à la distribution de trop bonne bouffe gratuite, Mark a voulu aller boire une bière.

« Comment? Tu ne connais pas THE CAVE, le meilleur et le plus vieux bar de Chapel Hill? »

Ben non. Mais ça y est, I’m in love with it.

– Déjà, The Cave a une adresse improbable : 452 ½ W Franklin St, Chapel Hill, NC

– C’est un bar secret, comme dans Harry Potter. Il faut descendre un minuscule escalier, pousser la lourde porte en bois, et avoir une carte de membre (ou être invité)

Lire la suite

Publicités

The Golden Gate

Vikram Seth - The Golden GateVikram Seth – The Golden Gate – roman en vers.

Découvert grâce au cours de littérature sur le changement social . Un roman en vers?

Au début, j’ai dit beurk beurk, ça va être chiant comme la mort. En vrai : c’est génial.

D’abord parce que l’histoire est chouette, typiquement californienne, avec des bébés, des mariages, des yuppies, des cafés à point d’heure. C’est pas pompeux, lyrique ou chiant du tout.

Et puis surtout parce que l’auteur, Vikram Seth, est fou.

Il a repris le même principe que Pushkin en 1833 avec son roman Eugène Onegin: The Golden Gate est composé de 690 strophes en vers iambiques tétramétriques – ababccddeffegg –

Hein?

Comme ça, regardez :

« 1. The word’s discussed while friends are eating.  p.3

2. A cache of billets-doux arrive. p.24

3. A concert generates a meeting. p. 53

4. A house is warmed. Sheep come alive. p. 72

5. Olives are plucked in prime condition. p.100

6. A cat reacts to competition. p.123

7. Arrests occur. A speech is made. p.148

8. Coffee is drunk, and Scrabble played. p.173

9. A quarrel is initiated. p.192

10. Vines rest in early winter light. p.123

11. The Winking Owl fills up by night. p.234

12. An old affair is renovated. p.262

13. Friends meditate on friends who’ve gone.

The months go by; the world goes on. p.281  »

 

– c’est la table des matières.

Oui, il a même écrit la table des matières en vers iambiques tétramétriques!

Et les remerciements, et les dédicaces, aussi.

Et la table des matières non seulement respecte la structure des verbes iambiques tétramétriques, mais raconte toute l’histoire du roman. C’est fou, non?

Publié en 1986 aux Etats-Unis, publié cette année en France.

Je serai curieuse de voir comment ça a été traduit en français.

Magic music

Le coloc de Clément m’a filé plein de musiques trop bien.

Bon, si ça se trouve vous connaissez déjà, mais si non, IL FAUT écouter ça.

C’est magique, percussions géniales, et le clip est beau, aussi.

« Les cloques de peinture sur les murs ont parfois la couleur des sons que tu bois… » — Téléphone, New York avec toi

Je suis arrivée hier soir à New York.

Qu’est ce que je peux dire qui ne soit pas bêtement cliché? Je reste sans mots.

C’est magique, magique, magique…

Dans l’avion, juste avant d’atterrir, j’ai vu les gratte-ciels de Manhattan se faire dorer dans la lumière du crépuscule, la ville entière plonger dans les eaux oranges de l’Hudson river. Putain, qu’est ce que c’était beau. Je suis folle amoureuse.

Un jour, c’est promis, je vais habiter ici, au milieu du bruit, des gens pressés et des escaliers en fer qui dégringolent le long des façades en brique.