Archives de Tag: Washington

Le lévrier

J’ai pris un bus Greyhound pour aller de Washington à Raleigh, North Carolina, parce que c’était moins cher que l’avion.

« Tonton » Yebbie, comme apparemment beaucoup d’Américains-qui-ne-sont-pas-pauvres, n’avait jamais pris le Greyhound. Il y a l’Amérique qui vole et l’Amérique qui roule, il paraît.

Comme il avait vraiment peur pour moi, à 6h du matin il m’a emmenée à la station de bus pour « voir le genre des gens» et m’a donné un billet de 10 dollars « parce qu’on ne sait jamais ». Thanks Tonton Yebbie.

Ca va, c’était marrant ce Greyhound. Donc non, les gens n’avaient pas l’air très riches dans ce bus, et oui ils étaient presque tous noirs et non j’arrivais pas à comprendre leur accent. Et oui les stations de bus étaient glauques et au milieu de nulle part.

Mais j’aime bien attendre, et passer des heures dans un bus, ça m’a fait vraiment réaliser que je partais. Huit heures plus tard, arrivée à Durham, North Carolina. Emma, ma « mentor », une étudiante en deuxième année, est venue me chercher et m’a déposée à Carrboro, chez moi.

Publicités

Two days in D.C., merci Tonton Yebbie

IMG_8942

Washington DC Dulles International Airport, un taxi, la clim, les écureuils gris dans les rues, la chaleur moite, et ces rues immenses. Welcome to America.

Starbucks coffee, les distributeurs de journaux,la Maison blanche et le Pentagone qu’on a vus un millier de fois à la télévision, les grosses voitures.

On m’avait dit « tu vas voir tu vas te croire dans un film, tout le temps ». C’est vrai.

Et aussi « tu vas voir, tout est plus grand ». C’est vrai.

Les gens parlent en anglais dans la rue et ce n’est pas un film, la clim, j’ai froid, vraiment tout est oversized, il fait froid ici, sorry what did you just said ?

Mais éteignez cette clim’, on se les gèle dans ce votre pays, même quand il fait 30 degrés dehors.

Est-ce que c’est pour que les gens achètent plus de pulls ou juste parce que vous aimez trouer la couche d’ozone?

Je dors chez Yelberton, qui m’a promenée toute la soirée de bars en concerts en me secouant quand je m’endormais à cause du décalage horaire, et m’a présentée partout comme sa « nièce française » (ce qui faisait rigoler tout le monde. – il est noir, je suis blanche) Deux jours à Washington – visite du Congrès + deux musées + tentative de capture d’écureuil + mon premier breakfast américain. C’est fou.

Squirrel